Ordi-Senior
Pour les... juniors en informatique personnelle !


Acheter sur Internet



Jadis, la vente par correspondance ou VPC ; aujourd'hui le e-commerce !
Jadis, quelques entreprises spécialisées dans ce type de commerce (VPC) ; aujourd'hui, des milliers pour le e-commerce !
On peut pratiquement tout acheter sur Internet... Oui, mais comment ?

 Page mise à jour le

Le pour et le contre

Avantages du e-commerce

  • Aucune pression commerciale, chacun peut prendre son temps pour chercher, choisir, comparer !
  • Présentation des produits de plus en plus complète ; avis de consommateurs,
  • Disponibilité 24h/24 7j/7 : bien pratique pour celles et ceux qui ont des horaires spéciaux !
  • Prix en général inférieurs à ceux pratiqués dans le commerce classique !
  • Disponibilité des produits connue, délais de livraison annoncés et généralement respectés.

Inconvénients du e-commerce

  • Absence de contact physique avec le produit,
  • En général, pas de contact humain,
  • Délai et coût de la livraison,
  • Paiement par CB quasi-obligatoire (sinon, délai de livraison rallongé).

Trouver son magasin "virtuel"


Un moteur de recherche comme Google permet de trouver facilement les boutiques qui nous intéressent.
Si on tape par exemple : "acheter un ordinateur", on trouve tout de suite toute une liste de sites qui vendent des ordinateurs.
Il faut ensuite explorer les différents sites, et choisir celui dont la présentation nous attire l'oeil.


Liste de recherche Google
Recherche Google

Il existe aussi des sites "comparateurs de prix". Ces sites recensent les offres publiées sur Internet, et proposent une liste des prix trouvés avec lien direct vers les sites qui les commercialisent.
Cette approche nécessite d'avoir déjà choisi un produit. Voir l'image ci-après, pour un appareil photo.


Liste de prix pour un produit
Comparateur de prix


Utiliser sa "e-boutique"

Bien que chaque site ait sa propre façon de présenter les produits, tous obéissent au même schéma, comme suit.


Lorsqu'un produit nous intéresse, au cours de notre visite, nous le mettons dans notre panier ou caddie.
A tout moment, nous pouvons visualiser notre panier ou caddie, la liste des produits, le prix total.
A ce stade, les frais de port ne sont en général pas encore calculés.
Il est possible de supprimer un produit, modifier les quantités, recalculer le total.

Lorsque nous avons pris notre décision, il suffit de valider le panier/caddie, puis de passer à la suite :
  • s'identifier
  • préciser les adresses de livraison/facturation
  • accepter les conditions de vente (les lire, au moins une fois !)
  • procéder au règlement.
Ensuite, beaucoup de sites vous tiennent informé par e-mail des différents étapes du traitement de votre commande :
  • accusé de réception de commande
  • avis d'expédition du ou des colis
  • possibilité de suivi du ou des colis par Internet par un code personnel
  • envoi de la facture
  • et quelquefois, enquête de satisfaction.

Le paiement

Ici, il y a beaucoup de craintes de la part des internautes, notamment pour ce qui est de payer avec une carte bancaire.
Elles ne sont pas toujours justifiées, mais il convient d'être prudent !



Tout d'abord, les sites sérieux proposent toujours de régler par chèque bancaire. Mais dans ce cas, la procédure est allongée de plusieurs jours ; il faut en effet :
  • expédier son chèque accompagné des références nécessaires (délai de la Poste),
  • attendre qu'il soit effectivement encaissé (de l'ordre de huit jours),
  • l'expédition a lieu ensuite.

Quelquefois, les sites commerçants proposent le règlement par virement bancaire, mais c'est assez rare ; si vous savez utiliser cette possibilité sur le site de votre banque, cela peut-être beaucoup plus rapide que le paiement par chèque.

Il y a aussi la possibilté du contre-remboursement, mais les sites le proposent de moins en moins, car risque de fausses commandes et sinon, majoration importante des frais de port.

Pour ce qui est du règlement par CB, le plus rapide, le plus sûr, il faut agir avec prudence.

1°) Il faudra donner la préférence aux sites qui confient leurs encaissements à des banques ou organismes reconnus comme Paypal.
Dans ce cas, nos numéros de carte bancaire ne sont pas transmis au vendeur, ce qui est toujours préférable car on ne sait pas quel niveau de sécurité celui-ci a mis en place pour protéger des informations aussi cruciales.

2°) Au moment de procéder à la saisie des numéros de CB, il faut vérifier que :
  1. la session est sécurisée : l'adresse du site commence par https et non plus http,
  2. la communication est cryptée : présence d'un cadenas sur la ligne d'adresse du navigateur ou en bas à droite.

3°) On n'utilise jamais son code confidentiel dans ce genre de transaction !

Par ailleurs, il faut veiller à bien renseigner toutes les zones :
  • les 16 chiffres de la CB
  • la date de fin de validité
  • les nom et prénom du titulaire tels que sur la CB
  • le cryptogramme de 3 chiffres au dos de la carte.

Moyennant quoi, il n'y a pas de souci à avoir avec ce genre de transaction.

La livraison

A la réception du ou des colis, il faut être vigilant.
Ils doivent être intacts, être fermés avec le scotch d'origine.

En cas de problème, il faut se manifester très rapidement auprès du site !


Retour en haut