Ordi-Senior
Pour les... juniors en informatique personnelle !

8,16,32,64 bits... ?



Pour une première approche, considérons le problème suivant : nous avons des passagers à transporter et pouvons utiliser pour ce faire, au choix,des autocars de 8, 16, 32 ou 64 places ...

La solution du bus à 64 places exigera moins de déplacements que la solution à 8 places !

A l'inverse, la solution du bus à 8 places nécessitera beaucoup plus de déplacements.

Pour notre ordinateur, il s'agit du nombre de bits qu'il sera capable de traiter à la fois, à chaque passage appelé cycle. On appelle cela un mot, et donc un mot peut comprendre 1, 2, 4 ou 8 octets. Plus le mot sera long, plus il pourra contenir d'informations.
De même que pour notre problème de passagers, un ordinateur 64 bits sera plus performant que l'ordinateur huit bits !
À condition cependant que les programmes soient adaptés à ce format !
Sinon ils fonctionneront mais sans être aussi performants qu'ils pourraient l'être bien sûr.


Mais qu'est-ce qu'un MOT pour notre ordinateur, et plus particulièrement son microprocesseur ?

D'abord, il vous indiquait au microprocesseur ce que l'on veut qu'il fasse : cela s'appelle une instruction machine.
Exemple d'instruction machine : additionner, comparer, aller à une adresse donnée, etc. Cette instruction machine constituera la première partie du mot.
Généralement, huit bits suffisent à coder cette instruction. Avec 8 bits, on peut en effet coder 256 instructions différentes.(Deux à la puissance huit).


Ensuite, si par exemple, on peut comparer, il faut indiquer ce que l'on veut comparer : A et B, 12 et 15, etc.
Dans tous les cas, pour l'ordinateur il s'agira de deux adresses mémoire où se trouvent les données à comparer. Ces adresses constituent la suite du mot.

Pour comprendre le problème des adresses mémoire, il faut imaginer la mémoire comme une suite de cases numérotées à partir de zéro jusqu’à par exemple, 999. Elle comporte donc 1000 cases. Pour sélectionner le contenu d'une de ces mille cases, il nous faut indiquer son numéro. Nous aurons donc besoin, sur cet exemple, de nombres à trois chiffres pour spécifier une adresse. En effet, nous devons pouvoir écrire des nombres allant de 0 à 999.

Pour l'ordinateur, une adresse mémoire stockés sur huit bits ne permet de préciser que 256 emplacements différents dans la mémoire. Sur 16 bits, on accèdera à 65 536 emplacements différents. Sur 24 bits, plus de 16 000 000 (16.777.216) ! Ce qui est davantage en rapport avec la taille des mémoires actuelles.

Ainsi, un mot de 64 bits permet de stocker une instruction sur 16 bits, et deux adresses mémoire sur 24 bits (par exemple).
Ainsi, un ordinateur 64 bits sera capable de lire à chaque cycle une telle instruction. Il sera donc plus performant qu’un ordinateur 32 bits qui lui, nécessitera de deux cycles pour lire la même quantité de données.

Il n'est pas impossible, que nos ordinateurs franchissent le cap suivant et passent à 128 bits !



Retour en haut