Ordi-Senior
Pour les... juniors en informatique personnelle !



Image illustrant Autres dispositifs de pointage

Autres dispositifs de pointage





D'autres périphériques de pointage que la souris existent !
Tout dépend de ce que l'on fait avec son ordinateur...

 Page mise à jour le








La tablette graphique :



C'est un autre dispositif de pointage, qui se compose de deux éléments : La tablette proprement dite, et un stylo spécial sans fil appelé aussi stylet. La tablette sait à tout moment où se trouve le stylo, avec quelle pression on appuie dessus, et si on utilise ou non l'un des boutons présents sur le stylo.


Tablette graphique


Contrairement la souris, la tablette représente la surface de l'écran et on peut positionner directement (avec un peu de pratique) le pointeur sur tel ou tel élément de l'écran.


On retrouve les fonctionnalités de la souris, avec en plus la notion de pression exercée sur le stylet. Comme son nom l'indique, la tablette s'avère très utile, voire indispensable pour tout ce qui est graphisme, dessins, animation. Certaines tablettes haut de gamme comporte un écran interne, ce qui en facilite grandement l'utilisation.


Pour le grand-public, une tablette graphique peut aussi permettre d'écrire plutôt que de taper sur un clavier.

En effet, les systèmes actuels sont de plus en plus performants sur ce point, et ce moyen de dictée peut convenir à certains.
Attention toutefois : il faut une période d'apprentissage au système pour reconnaître votre écriture manuscrite.


Le "touch pad" :



Présent sur les ordinateurs portables, ce dispositif est une forme de souris où notre index sert à déplacer le pointeur sur l'écran ; On peut - avec un Touch-padpeu d'expérience - cliquer ou double cliquer avec son doigt. Sinon deux boutons figurent les boutons gauche et droit de la souris classique. Sur un côté, une piste sensible au
toucher permet d'avoir l'équivalent de la molette de la souris.


Le principal inconvénient de ce système est son emplacement, juste en dessous des touches du clavier. Ainsi, en tapant, on effleure ce dispositif et notre frappe peut être interrompue par inadvertance.


Les touch-pads de dernière génération sont capables de détecter plusieurs doigts simultanément : ils permettent donc des mouvements plus complexes appelés "gestes" débouchant sur davantage de commandes possibles à donner à l'ordinateur.


Ecran tactile :



Ici c'est la couche superficielle de l'écran qui détecte la position du doigt ; mais cette interface se limite à la sélection de choix ouEcran tactile d'exécution de tel ou tel programme. Mais de plus en plus, les écrans tactiles leur permettent de nouvelles fonctionnalités : détection de mouvements précis, défilement vertical ou horizontal, rotation, agrandissement ou zoom par deux doigts qui s'écartent, effacement...








Retour en haut