Ordi-Senior
Pour les... juniors en informatique personnelle !

Image illustrant Le cloud

Le cloud




Qu'est-ce que le cloud (le nuage) ?
Pourtant, il y a fort à parier que vous l'utilisez déjà sans même le savoir ! (Comme M. Jourdain qui faisait de la prose sans le savoir...)

Voyons de quoi il retourne, et quel parti en tirer.

 Page mise à jour le





Introduction Fermer/ouvrir le paragraphe


- Le cloud, littéralement le nuage en français, évoque une idée d'altitude, donc de distance qui peut être importante.

- Un nuage, c'est opaque : on ne voit pas à travers.
Cela évoque donc une idée de dissimulation à la vue, donc de confidentialité.

- Qui dit nuage dit ciel, ce qui évoque alors aussi une idée d'immensité... ou du moins d'espace immense.


Pour en savoir plus sur ce sujet, consulter cette page Wikipedia


Le principe Fermer/ouvrir le paragraphe



Le cloud a été rendu possible grâce à internet, et aux nombreux progrès récents en matière de réseau mondial.

Les progrès technologiques ont permis de disposer de serveurs de plus en plus puissants, de plus en plus rapides, de même que les unités de stockage (disques durs), elles aussi, ont vu leur capacité augmenter de manière exponentielle.

Dans le principe, un serveur accessible via internet, permet à chaque utilisateur d'accéder à l'espace qui lui est alloué. Cet espace peut évoluer en fonction des besoins de l'utilisateur. Le fournisseur de ce service veille en permanence à la sécurité des données, et s'efforce d'en assurer une disponibilité proche de 100%.


Illustration du cloud
Le cloud : schéma général

On comprendra mieux et plus en détail dans ce qui suit, mais déjà on peut énoncer les grandes lignes.

Nous sommes de plus en plus nombreux à posséder différents appareils, comme :
  • ordinateur de bureau
  • ordinateur portable
  • smart-phone
  • tablette tactile
  • télévision connectée
  • appareil photo numérique connecté
  • autres à venir...

La plupart de ces appareils disposent d'une unité de stockage.
Sur chacun, nous stockons donc différentes données (documents, photos, vidéos, feuilles de calcul...).

Le problème est qu'il n'est pas toujours aisé de disposer de telle ou telle donnée sur tel ou tel appareil...
Il faut sans cesse faire des transferts entre l'un et l'autre, connecter tout cela soit par câble USB ou par WiFi ou BlueTooth...
On peut aussi utiliser ici ou là, une clé USB ou un disque externe bien sûr, mais tout cela n'est pas des plus pratiques !

Maintenant, avec le cloud, les choses deviennent plus simples !
En effet, si toutes nos données sont copiées sur le cloud, elles deviennent accessibles à tout appareil permettant une connexion internet !
Et si, de plus, cette copie se fait automatiquement... c'est du bonheur !



À quoi ça sert ? Fermer/ouvrir le paragraphe


Il faut distinguer deux points de vue, celui de l'entreprise et celui du particulier que nous sommes.

- Pour l'entreprise : on parlera de "cloud computing" comme d'une solution d'informatique externalisée, comprenant programmes, données et toute l'infrastructure et les services nécessaires.
- Pour le particulier : on parlera de "cloud" pour évoquer un espace externe de stockage de données. Les offres du marché comportent généralement le mot "drive" dans leur nom.

L'approche "cloud computing" du professionnel


Remarque
Pourquoi parler ici d'un aspect professionnel, puisque ce site est destiné aux particuliers ?
Parce que cette approche pourrait bien devenir utilisable par monsieur ToutLeMonde bientôt !
- parce que certains logiciels vont être proposés sous forme d'abonnement et non plus d'achat,
- parce que, peut-être, le PC d'aujourd'hui va peut-être être supplanté par des tablettes de plus en plus performantes, mais sans grosse capacité de stockage de données...

Pour l'entreprise, le cloud computing peut être un moyen pour externaliser son service informatique, et partant, de réduire ses coûts de fonctionnement. À tout le moins, rendre ce coût proportionnel à son niveau d'activité.
Au lieu d'avoir à financer un serveur, un parc de PC, une équipe d'informaticiens et tout ce qui va autour, on préfèrera avoir recours à un service externe dont le coût sera connu à l'avance...

Un autre argument en faveur de ce type de solution est celui du logiciel qui évolue sans cesse.

Si on prend par exemple, le cas d'un logiciel de paye, chaque mise à jour (rendue obligatoire par les évolutions législatives ou règlementaires) occasionne des coûts supplémentaires importants.
Si ce logiciel (de paye), fait partie de l'offre du fournisseur de la solution cloud, l'entreprise économise beaucoup, car les opérations de mise à jour seront réalisées par le fournisseur.
C'est aussi l'assurance de disposer, à tout moment, de la dernière version du logiciel.

Le cloud computing permet aussi à l'entreprise de pouvoir accéder de partout dans le monde à ses données et applications !

Le cloud computing permet aussi de disposer d'un autre niveau de sécurité, par le simple fait que les données ne sont plus stockées dans l'entreprise elle même, mais quelque part ailleurs.
Une destruction totale du bâtiment abritant l'entreprise ne portera plus atteinte à l'intégrité de ses données : c'est un atout majeur !

L'approche "espace de stockage" du particulier


- Aujourd'hui, sans être nécessairement un geek, assoiffé de technologie, et... quelque peu aisé financièrement parlant, on peut disposer chez soi :
- d'un PC (de bureau, portable, netbook...)
- d'une tablette,
- d'un smart-phone ou phablet,
- d'un appareil photo numérique (connectable via Wi-Fi ou USB ou autre),
- et autres comme téléviseur, Google Glass, objets connectés !

- Généralement, c'est le PC qui centralise tout le stockage des différentes données provenant des différents appareils, parce que c'est ici que se trouve, en règle générale, la plus importante capacité de stockage (1To et plus).

- Mais cela oblige à souvent faire des transferts de données entre tout notre "parc informatique"...

- Et le jour où notre PC connait un problème grave... nous perdons tout !

Le "cloud storage" permet d'envisager les choses autrement :
- un espace, dont la taille dépend du prix de l'abonnement à ce service, est mis à notre disposition via internet, pour y stocker ce que nous souhaitons.
- la sécurité et la confidentialité sont garanties.
- des outils simples sont à notre disposition pour envoyer des données (images, vidéos, documents...) vers notre cloud, et même automatiser l'envoi de nouvelles photos notamment, ou encore synchroniser des dossiers désignés sur nos machines.
- Dès lors, :
- plus de crainte de "perdre" des données sur notre PC (elles sont aussi stockées dans notre cloud personnel),
- accès possible, même en mode nomade, à nos données du cloud ! Seule condition : pouvoir se connecter à internet.
- possibilité d'accorder à nos proches un accès (limité ou pas) à certains de nos dossiers du cloud, afin de partager par exemple des photos.
- Plus besoin de préparer une clé USB pour montrer des photos à des amis ! Il suffit d'accéder à son cloud !



Les offres pour particuliers Fermer/ouvrir le paragraphe


Comme expliqué plus haut, le cloud pour les particuliers c'est avant tout une solution de stockage et de partage de fichiers en ligne.

Cependant, la solution Google Drive permet également d'utiliser directement, en ligne, des outils bureautiques : le cloud storage du particulier rejoint ainsi le cloud computing du professionnel !


Les critères de choix à prendre en compte :
- capacité de stockage proposée
- taille maximum d'un fichier
- outils complémentaires (applications pour smart-phones/tablettes)
- sécurité
- coût de l'espace supplémentaire et conditions d'abonnement...


Google Drive Fermer/ouvrir le paragraphe


logo Google Drive

Google Drive

Fidèle à ses principes, Google propose une offre gratuite avec une capacité de 15 Go.
Il est possible de déposer des fichiers ayant une taille de 10 Go.
Tous les outils sont fournis pour transférer, synchroniser des dossiers depuis son PC.
Les applications pour smart-phones et tablettes sont également disponibles.


Découvrir Google Drive


DropBox Fermer/ouvrir le paragraphe


logo DropBox

DropBox

Offre gratuite également pour les particuliers, faible capacité de départ (2 Go).
Il est possible, en suivant les challenges proposés, d'atteindre plusieurs dizaines de Go.
(Offre promotionnelle avec Samsung : 48 Go)
Là aussi, les outils nécessaires sont fournis.


Découvrir DropBox


OneDrive Fermer/ouvrir le paragraphe


logo DropBox

OneDrive

Offre gratuite de Microsoft également pour les particuliers, capacité de départ (15 Go).
Là aussi, les outils nécessaires sont fournis.


Découvrir OneDrive


Mega Fermer/ouvrir le paragraphe


logo Mega

Mega

Offre gratuite de Mega également pour les particuliers, grosse capacité de départ (50 Go !).
Outils nécessaires fournis.


Découvrir Mega



Synthèse Fermer/ouvrir le paragraphe


Après avoir présenté le concept, faisons maintenant le point sur ces nouveaux services.


Nous allons pour cela répondre à quelques questions...

  • Le cloud, est-il obligatoire ?

    Bien sûr que non !
    Si on n'en a aucune utilité, a fortiori !
    Mais cela n'empêche pas de tester ce nouvel outil...

  • Le cloud, est-il sécurisé ?

    Bien sûr que oui !
    Mais vous devez faire attention si vous décidez de partager les données de votre cloud...

  • Le cloud, c'est une sauvegarde ?

    Oui en quelque sorte...
    Mais uniquement pour les données que vous y avez déposées...
    Cela ne dispense pas pour autant de procéder à des sauvegardes de précaution de l'ensemble de vos données présentes sur vos appareils !

  • Le cloud, c'est compliqué ?

    Un petit peu pour le mettre en place...
    Ensuite, c'est au contraire une simplification des opérations au quotidien.
    Si, par exemple, vous avez installé sur votre smart-phone l'application de votre solution cloud, toutes vos nouvelles photos seront transférées automatiquement à la fois sur votre PC "central" et sur votre cloud !
    De même, si vous aimez "retoucher" vos photos, celles-ci seront mises à jour, en arrière-plan, sur votre cloud ! (On appelle cela "synchroniser" des dossiers)

  • Je peux accéder à mes données de partout ?

    Oui, à la seule condition de disposer d'un accès internet (et de vous souvenir des vos identifiants !).
    C'est justement cela (un accès de partout dans le monde) qui fait le succès du cloud !

  • Donc, plus besoin de partir avec ma clé USB ?

    Oui, si vous partez en famille ou chez des amis, et que vous souhaitez leur montrer des photos ou vidéos (ou autres), plus besoin de préparer une clé USB, ou encore un disque externe !
    C'est aussi cela, l'intérêt du cloud !

  • Quid de ces applications en ligne ?

    Si par exemple, vous gérez une association avec d'autres responsables, le cloud pourra vous être également très utile.
    Si vous travaillez sur un projet de budget avec un outil comme Excel par exemple, vous pouvez bien sûr copier sur votre cloud le fichier concerné : il sera à votre disposition où que vous alliez.
    Mais la personne chez qui vous vous rendez, disposera-t-elle d'Excel, et de la version appropriée de ce logiciel ?
    Si ce n'est pas le cas... problème !
    En utilisant un cloud qui met à disposition de telles applications (Google Drive, OneDrive...), ce genre de problème disparait ! Mieux même, pendant le temps de votre déplacement, le logiciel aura pu être mis à jour, sans que cela ne vous pose la moindre difficulté !

  • Puis-je utiliser plusieurs clouds différents ?

    Pourquoi pas ?
    On peut très bien imaginer utiliser tel cloud pour ce qui est vidéos, tel autre pour les photos, un troisième pour les fichiers de données nécessitant certaines applications...


  • La tendance étant soit aux tablettes tactiles, soit à des notebooks de plus en plus légers et autres technologies ultra-portables (donc sans grande capacité de stockage), le cloud est une nouvelle approche qui en tout cas séduit fortement les entreprises, notamment en ces temps difficiles...
    Si les offres s'étoffent en capacité à des prix raisonnables, il est probable que les particuliers s'y convertiront de plus en plus... Surtout ceux qui sont "nomades" dans l'âme !



    Risques et inconvénients Fermer/ouvrir le paragraphe


    Quels sont les risques et les inconvénients du cloud ?


    Les risques


    Le risque de perdre des données ?

    Ce risque est très faible, voire inexistant.
    Les serveurs de cloud sont hautement sécurisés sur ce plan. Ils sont automatiquement sauvegardés (sur d'autres machines distinctes, voire éloignées géographiquement), et leurs disques sont en copie automatique (technologie RAID).
    On peut être rassuré sur ce point ; Par ailleurs, rappelons que ces données sont des copies des données présentes sur nos appareils...


    Le risque de piratage ?

    Il est également peu probable, mais reste possible.
    Le plus grand risque sur ce plan est de se faire voler ses identifiants...
    Il est prudent de changer régulièrement son mot de passe, et de veiller à la qualité (force) de celui-ci.
    Google propose par ailleurs une procédure spéciale (avec envoi d'un code sur le téléphone portable) dès qu'il détecte qu'un nouvel appareil est utilisé pour la connexion à ses services.


    Indisponibilité des données ?

    Ceci peut hélas arriver.
    Notamment si le fournisseur du cloud fait l'objet d'une attaque en règle en déni de service.
    Néanmoins, la disponibilité frise les 100%.
    Plus fréquemment, on peut davantage craindre une non-disponibilité en raison de perturbations sur le réseau internet (pannes ou incidents). Auquel cas, bien évidemment, il est impossible d'accéder à ses données sur le cloud.


    Perte de confidentialité ?

    Dans ce cas... le coupable... ce sera... vous-même !
    En effet, par défaut, le cloud considère que vos données sont privées, et vous seul(e) pouvez décider de partager telle ou telle donnée et avec qui...
    Donc, si une donnée quelconque est divulguée sur le net, ce sera de votre seul fait !
    Attention au partage !

    Les inconvénients


    Les inconvénients sont pour l'essentiel, la possibilité que les risques évoqués ci-dessus se réalisent, hélas !

    D'autres inconvénients existent cependant, notamment un, le plus gênant : les vitesses de transfert.

    Quelle que soit notre connexion internet, les vitesses de réception et d'envoi ne sont pas égales.
    Autrement dit, lorsque nous disposons d'un vitesse de 8 méga-bits/seconde en réception, nous disposons seulement d'une vitesse d'envoi de 1 méga-bits/seconde (Principe de dissymétrie de l'A.D.S.L.).

    Or, dans le cas du cloud, nous devons envoyer plus que recevoir !
    Autrement dit, si on ne dispose pas d'une connexion satisfaisante... le cloud n'est pas forcément une bonne idée...

    Un autre inconvénient résulte du fournisseur : certains offrent des services très rapides tandis que d'autres sont beaucoup moins performants.

    Ceci dit, tout dépend de ce que nous voulons envoyer sur notre cloud.
    Si nous sommes fans de vidéos (gros fichiers), mieux vaut disposer d'une connexion fibre et choisir alors le "bon" fournisseur...
    Si nos envois sont plus modestes, il est bon de rappeler que les transferts se faisant en arrière-plan, cela ne nous empêche pas de faire autre chose avec notre PC !

    Enfin, si on devient "accro" du cloud, mieux vaut savoir à l'avance combien cela va couter, une fois que nous aurons épuisé la capacité gratuite !


    Conclusion Fermer/ouvrir le paragraphe


    Le cloud -pour le particulier- est-il appelé à un grand avenir ?

    On peut le penser, dans la mesure où les appareils nomades (donc légers) connaissent un grand succès auprès du grand public.
    Dans le même temps, la 4G+, et ensuite la 5G vont amener des vitesses de connexion toujours plus grandes, raccourcissant les temps de transfert des données.
    Même si les mémoires sont appelées elles aussi à se développer tout en se miniaturisant, demain peut-être, la puissance de nos appareils viendra des serveurs de cloud... plus que de leurs composants internes.

    Alors oui, ça vaut peut-être la peine de se pencher sur cette question, d'autant que vous utilisez déjà le cloud, sans le savoir, si vous utilisez Gmail ou encore Hotmail !




    Retour en haut