Ordi-Senior
Pour les... juniors en informatique personnelle !

Les réseaux sociaux



Image

Facebook, LinkedIn, Twitter, Google+, Viadeo... sont des noms devenus communs sur le web 2.0 et évoquent tous des réseaux sociaux.
Mais qu'est-ce donc ?

 Page mise à jour le


Définitions

Première approche

Voyons quelques exemples de réseaux en dehors d'Internet :

  • L'ensemble des membres de notre famille constitue une sorte de réseau à caractère familial.
    Nous sommes liés par des liens familiaux, nous partageons une histoire, nous échangeons entre nous.
  • L'ensemble des employés d'une entreprise constitue aussi une sorte de réseau à caractère professionnel.
    Nous sommes liés par des liens professionnels, nous appartenons à la même entreprise, nous partageons des moments de travail et de vie.
  • L'ensemble des anciens élèves d'une école, d'un lycée, d'un collège constitue aussi une sorte de réseau à caractère amical ou historique.
    Nous sommes liés par des liens amicaux et/ou historiques, nous avons des souvenirs à partager, une histoire commune.

La transcription sur Internet de ces réalités humaines a fait naître les fameux réseaux sociaux dont on parle tant.


Les réseaux sociaux sur Internet

Un réseau social sur Internet s'appuie sur un site qui permet en général aux internautes les fonctions suivantes :

  • créer son profil :
    Un profil est une identité numérique qui comprend un certain nombre de renseignements (nom, âge, sexe, biographie, centre d'intérêts, photographie...)
  • associer un avatar à son profil
    Pour ne pas afficher sa photo, on peut la remplacer par un personnage virtuel appelé avatar.
  • publier (on dit 'poster') des messages publics ou réservés aux 'amis' :
    Un message peut comporter du texte, des images, des liens vers d'autres sites...
  • accepter des amis / proposer de devenir ami :
    C'est par ce lien que l'on crée son propre réseau social. En effet, nos amis constituent notre réseau personnel. Les amis de nos amis peuvent aussi nous admettre comme ami, élargissant ainsi notre réseau.
  • citer d'autres membres :
    Cette fonctionnalité permet de s'adresser à quelqu'un en particulier dans un message public.
  • utiliser des mots-clés :
    Ces mots-clés permettront ensuite de retrouver tous les messages se référant à tel ou tel mot-clé.
  • donner une mention à un autre membre, ou à une de ses publications :
    Sur Facebook, on aime (like), sur Google+, on donne un +. On signale ainsi aux autres un membre ou un contenu qui a retenu notre attention.

À savoir !

Cette liste n'est pas exhaustive, ni obligatoire !
Chaque réseau développe les fonctionnalités qui lui sont nécessaires, peut en proposer bien d'autres aussi.

Principaux réseaux sociaux à ce jour

Cliquer sur le [+] pour développer le texte correspondant

[+] Facebook

[+] Twitter

[+] Google+

[+] Viadeo, LinkedIn

[+] Encore des dizaines d'autres !

Utiliser les réseaux sociaux

Tout un chacun peut trouver un intérêt à utiliser un ou plusieurs réseaux sociaux.

Dans le domaine personnel, cela permet par exemple :

  • de garder un contact avec sa famille au sens large
    En utilisant un réseau social, on peut facilement partager photos, événements marquants ou autres avec des cousins, cousines, souvent éloignés géographiquement et que nous n'avons pas forcément le temps de contacter autrement.
  • de faire de nouvelles connaissances
    Les amis de nos amis deviennent nos amis ; on peut ainsi nouer de nouvelles relations ou amitiés (ou plus...) par ce biais.
  • d'entrer en contact avec des personnes d'autres pays, d'autres continents
    L'occasion de pratiquer une autre langue, découvrir de nouveaux horizons, de nouveaux modes de vie.
  • de se tenir informé dans de nombreux domaines, rapidement
    Sur Twitter par exemple, beaucoup de nouvelles sont diffusées très vite.
  • de rendre public un travail personnel réalisé sur un sujet donné
Et bien d'autres choses encore !

Dans le domaine professionnel, cela permet par exemple :
  • de se constituer un réseau relationnel toujours utile
    Pouvoir échanger avec d'autres personnes occupant un poste similaire au sien dans une autre entreprise, faciliter les contacts professionnels par une approche personnelle, etc.
  • de se faire connaître personnellement
    Viadeo, LinkeIn permettent de diffuser son CV, ses expériences, ses compétences...
  • de mieux connaître son entreprise
    Chaque jour, de nouvelles entreprises se lancent à l'assaut du Web 2.0, pour s'y bâtir une "e-réputation" !
  • de découvrir de nouveaux clients, suivre ses clients
    Un réseau social peut aussi servir pour la prospection
  • de mieux connaître les entreprises concurrentes de la sienne
    Mieux connaître ses adversaires est toujours un atout !
  • de prospecter pour un emploi
    Pour les "chasseurs de têtes" (recruteurs de spécialistes pointus), les réseaux sociaux professionnels sont un outil très intéressant.

Et cette liste est encore très incomplète : tous les jours de nouvelles pratiques apparaissent dans ce domaine !

Dangers des réseaux sociaux

Utiliser un réseau social n'est pas sans risques !
Il faut en prendre conscience, et agir en conséquence : il faut savoir prendre quelques précautions !


Diffusion de l'information

Le contenu des réseaux sociaux est indexé par les moteurs de recherche au même titre que tout site, blog, etc.
Autrement dit, ce qu'on écrit ici ou là peut ressurgir dans telle ou telle liste résultante d'une recherche donnée.
Il faut donc toujours penser à cet aspect des choses lorsqu'on publie quelque chose, quelque part sur Internet, et en particulier sur les réseaux sociaux.

Un salarié avait tenu des propos sur son entreprise qui ont été jugés diffamatoires par la suite. Le salarié a été licencié et poursuivi en Justice.

Si quelqu'un révèle sa liaison amoureuse avec une personne mariée, il est prévisible que le conjoint trompé lise cette information tôt ou tard.

=> Ne pas perdre de vue ceci : un réseau social n'a pas et n'aura jamais la confidentialité d'un journal personnel ; c'est exactement l'inverse. Qui plus est, les moteurs de recherche gardent en cache des pages même après qu'elles aient été modifiées, voir effacées totalement ! Et il est toujours possible de les consulter !

Il convient donc de rester prudent(e) !

Diffusion des données privées

♦ En théorie, on peut régler la confidentialité des données de manière assez fine dans les réseaux sociaux.
Cependant, il n'est pas toujours aisé à ses débuts de bien comprendre les enjeux, et surtout comment on doit paramétrer son compte pour éviter les dérives.

Exemple : Il y a peu, un utilisateur d'un réseau démontrait qu'il était permis d'accéder aux numéros de téléphones d'autres personnes sans qu'elles en sachent rien. Pour celui/celle qui souhaitait reste incognito... c'était raté ! Et aussi ce genre de "faille" peut permettre à des sociétés peu regardantes d'inscrire votre numéro de téléphone dans leurs bases de données pour vous solliciter ensuite.



Autre donnée qui peut aussi nous échapper : la géolocalisation. A quoi bon s'inventer un nom d'emprunt, si les autres peuvent savoir d'où nous écrivons ? Par recoupements, resterons-nous anonymes ?



Enfin, un danger et non des moindres vient :

  • de l'interconnexion des réseaux sociaux
    C'est très pratique : j'écris par exemple sur Twitter, et le même message est publié automatiquement sur ma page Facebook. Mais ceci suppose que les deux réseaux accèdent à mes données...
  • de l'utilisation des réseaux sociaux depuis des téléphones portables ou smartphones
    Ceci se fait au travers d'applications, lesquelles -souvent écrites par des programmeurs bénévoles émérites- ne font l'objet d'aucun audit quant à leur fiabilité sur le plan de la confidentialité.

Sécurité de son identité numérique

C'est ici que se situe le plus important risque.

♦ Sur 800 millions d'utilisateurs annoncés de Facebook, les tentatives de piratage de compte se comptent par milliers chaque jour. Certaines réussissent, car trop souvent, les mots de passe utilisés sont très "faibles" (faciles à deviner ou trouver). La personne qui usurpe votre identité s'empresse de changer le mot de passe par un "très fort", et peut ainsi se faire passer pour vous auprès de vos "amis", accéder à vos messages privés et leur contenu : en un mot, un vrai cambriolage !
A tel point que Facebook a mis en place une procédure pour pouvoir prouver sa bonne foi, et retrouver son compte.

Il faut donc :

  • choisir judicieusement ses mots de passe
  • ne jamais réutiliser deux fois le même mot de passe
  • les renouveler périodiquement
  • éviter les interconnexions non indispensables
  • sur les smartphones, privilégier les applications "officielles" ou agrées par les compagnies concernées.

Conclusion :
Utiliser notre voiture nous fait prendre des risques bien plus grands : renoncerions-nous pour autant à l'utiliser ?

Retour en haut