Ordi-Senior
Pour les... juniors en informatique personnelle !

Logo d'Opera

Ma connexion internet



Au fur et à mesure que nous progressons dans l'utilisation de notre ordinateur et d'internet, nous devons plus exigeants, notamment, en matière de performances.
Si certaines lenteurs proviennent de notre ordinateur, le véritable point faible est bien souvent notre connexion internet elle-même.
Découvrons pourquoi, et comment améliorer les choses en la matière.

Historique des technologies

Pour mieux comprendre, revoyons rapidement les différentes étapes majeures de cette évolution.

  1. Utilisation du réseau téléphonique (RTC) -bas débit-
    Le Réseau Téléphonique Commuté (RTC) étant existant, au niveau mondial, a été le premier support utilisé pour l'interconnexion d'ordinateurs.
    On utilise alors un Modulateur-Démodulateur (MODEM) qui permet de transférer des données informatiques sur le réseau téléphonique (en gérant aussi les protocoles de communication entre modems émetteur et récepteur).
    Le problème essentiel de cette technologie est que la vitesse maximale est de 56 Kbps (kilobit par seconde) ; Accessoirement, les coupures intempestives de ligne ou encore signaux parasites perturbent beaucoup les échanges ; Enfin, la ligne téléphonique est inutilisable pour... téléphoner.
    Certains ordinateurs sont encore équipés d'un modem, mais celui-ci sert essentiellement à utiliser la télécopie (fax).
    Illustration connexion RTC
  2. L'ADSL ou liaison numérique asymétrique -haut débit-
    Alors que le modem fonctionnait en mode analogique, la liaison ADSL exploite le RTC, autrement dit la ligne téléphonique.
    Une partie du signal est réservée à la téléphonie classique, une autre partie est réservée au signaux numériques ADSL, d'où la nécessité de filtres pour séparer les signaux. On peut donc téléphoner et surfer sur le web en même temps.
    Des 56 Kbps du modem, on passe à des vitesses allant de 512 Kbps à théoriquement 25 Mbps (Mégabit par seconde) pour l'ADSL2+.
    Malheureusement, plus on se trouve éloigné de son point de raccordement (appeléé DSLAM), et plus la vitesse baisse... !
    Apparue en France en 1999, différentes variantes existent aujourd'hui : ADSL, ADSL2, ADSL2+, ReADSL.
    On utilise un modem d'un nouveau type, appelé "Box", qui offre d'autres possibilités.
    Illustration connexion ADSL
  3. La fibre optique -très haut débit-
    Technologie la plus récente, la fibre optique repose sur... la lumière !
    Utilisée depuis longtemps déjà (comme épine dorsale des connexions entre DSLAM, entre autres), la fibre optique permet d'envisager des débits de 100 Mbps pour tout un chacun (soit 4 fois l'ADSL2+ le plus performant), et de nouvelles avancées laissent espérer des débits encore bien plus grands.
    De plus la liaison fibre permet de s'affranchir de l'asymétrie de l'ADSL ; On peut donc téléverser (envoyer) des fichiers plus rapidement.
    Le gros problème est qu'il faut acheminer la fibre optique jusqu'au logement (FFTH) ou au batiment (FFTB), et que ceci demande du temps, et... beaucoup d'argent.
    Illustration connexion FFTH

Parallèlement à ces technologies, d'autres sont apparues, comme le VDSL2, qui permet de doubler les performances de l'ADSL2+ (toujours sur le RTC), les clés 3G+, et 4G à venir, ou encore les liaisons par satellite.


Mesurer les performances de sa connexion

La première chose à faire, est de vérifier le débit de sa connexion internet.
On distingue deux débits :
- le débit descendant (ou download) : le plus important, car nous recevons de gros volumes de données (pages web, images, vidéos)
- le débit ascendant/montant (ou upload) : moins important, car nous envoyons peu de données en général

Pour ce faire, plusieurs sites proposent un test très rapide.

  • Le site Monadsl propose le sien ici.
    En quelques secondes, vous connaissez le débit descendant de votre ligne.
  • Le site ADSL Mire propose le sien ici.
  • Le site Ariase propose le sien ici.
    Ce site vous permet de tout savoir sur votre connexion (longueur de ligne, affaiblissement, DSLAM...). Pour cela, vous devez vous inscrire, et si vous êtes en dégroupage total, connaître le numéro national d'identification de votre ligne téléphonique (NNI).

Améliorer sa connexion

Le problème est que, depuis que le haut débit (xADSL) existe, d'autres fonctionnalités sont venues se greffer sur notre connexion internet.
- la téléphonie numérique ou VOIP
- la télévision numérique
Ces fonctionnalités, très intéressantes, sont hélas consommatrices de notre bande passante (ou débit), d'autant que la télévision est depuis, passée en haute définition (HD 720p, puis 1024p), et que bientôt, elle passera en très haute définition (THD 2K,THD 4K) et même aussi en 3D...

Dans ces conditions, peut-on espérer améliorer sa connexion internet ?
Oui... et non !
Voici quelques pistes...

  • Vérifier que votre FAI n'a pas limité exagérément votre débit.
  • Retirer les filtres ADSL si vous êtes passé en dégroupage total.
  • Préférer une raccordement Ethernet à une liaison WiFi.
  • Tenter d'optimiser les réglages de votre PC pour votre ligne.
  • Renoncer à la TV par Internet - quand c'est possible -, si vous pouvez vous contenter de la TNT.
  • Opter pour un autre type de connexion si c'est possible (techniquement, financièrement).

Limitation du débit par le FAI

Les fournisseurs d'accès à Internet ont tendance à "brider" légèrement les débits, pour privilégier une meilleure stabilité de votre ligne.
Pour savoir si c'est le cas pour vous, vous pouvez, au choix :

  • Comparer le débit mesuré (voir plus haut) au débit annoncé par exemple par le test d'éligibilité sur le site ARIASE (voir plus haut).
    Par exemple, vous pourriez lire que vous êtes éligible à l'ADSL2+. Et constater par ailleurs que vous êtes en ADSL ou ADSL2.
  • Plus technique, consulter les données directement sur votre Box (http://192.168.1.1), Configuration internet ou assimilé selon votre Box.

Si tel est votre cas, il faut aller sur un forum dédié à votre FAI, par exemple sur le site ARIASE, cité plus haut, et déposer votre demande dans le sujet approprié. Un technicien de votre opérateur vous contactera ensuite par message privé pour vos coordonnées, et fera la modification si il juge que c'est possible. Le gain de débit peut être sensible.

Retirer les filtres ADSL

Si - et seulement si - vous êtes en ADSL, et si vous êtes passé en mode dit dégroupage total, les filtres ADSL précédemment installés n'ont plus lieu d'être présents.
Vous pouvez les retirer, puisque vous n'avez plus de ligne analogique (autrement dit, votre numéro de téléphone en 09 a disparu).
L'amélioration ici sera purement qualitative, et non quantitative, car les filtres inutiles peuvent perturber le signal ou l'affaiblir.
En présence d'une ancienne installation téléphonique, la présence de "balises RC" (utilisées pour tester la ligne) peut aussi perturber le signal ADSL. Il peut être utile soit de les retirer, soit de les faire remplacer par des balises plus récentes. Voir cet article détaillé sur ce sujet.

Préférer un raccordement Ethernet

Là aussi, tout va dépendre de votre équipement.
Il faut rappeler que toute Box ADSL peut être en liaison avec un PC soit par un câble Ethernet, soit par une liaison sans fil WiFI.
En terme de vitesse, les liaisons Ethernet devancent les liaisons Wifi.
Dans la mesure du possible, préférer un raccordement Ethernet !

Tableau comparatif liaisons Ethernet/Wifi

Optimiser les réglages du PC


Attention, Danger !

Ces opérations ne peuvent être réalisées que par des personnes expertes.
Elles nécessitent une connaissance avancée de Windows, du registre, du réseau et de nombreux paramètres techniques en rapport avec internet.
NE VOUS LANCEZ PAS DANS CES MANIPULATIONS SI TEL N'EST PAS VOTRE CAS !

Vous trouverez ici, un article complet sur le sujet.

Renoncer à la TV par internet ?

Plusieurs cas de figure existent :

  • Votre ligne dépend d'un NRA (noeud de raccordement d'abonnés) non équipé pour la TV : la question ne se pose pas
  • Votre ligne dépend d'un NRA équipé pour la TV :
    • Votre débit est excellent (> 12 Mbps): inutile de se priver de la TV
    • Votre débit est faible (< 3 Mbps): la TV ne fait déjà pas partie de vos options
    • Votre débit est moyen : renoncer à la TV par internet peut s'envisager

Il faut se rapprocher de son FAI pour étudier la faisabilité, et ne pas s'attendre à une baisse de prix de son abonnement !

Opter pour pour une autre technologie de connexion

C'est, à coup sûr, le meilleur moyen d'obtenir un véritable haut-débit, voire très haut débit.
Tout va dépendre de votre localisation géographique, et... de votre budget !
Les différentes offres sont détaillées dans le chapitre suivant.


Choisir sa nouvelle connexion

Notre pays a fait le choix de la fibre optique pour le très haut débit. Mais les investissements sont lourds pour couvrir tout le pays. Notamment, pour faire parvenir la fibre optique jusqu'à notre domicile.

Si vous avez la chance de résider dans une des villes déjà "fibrées", n'hésitez pas !
Pour 3 à 4 € de plus par mois, vous pourrez disposer d'un débit de 100 Mbps !
Consultez cette page, recherchez votre département pour en savoir plus.

Si vous ne pouvez prétendre à la fibre optique, il reste d'autres possibilités :

  • Liaison satellite : Voir ici, pour de plus amples renseignements.
    S'impose en rase campagne, où l'ADSL est très affaibli, et la fibre optique... pas une priorité !
  • Liaison clés 3G+ et 4G à venir : une solution, mais limitée en volume, et pas toujours accessible (antennes relais).
  • Attendre le VDSL2 : plus performant que l'ADSL2+, mais à condition ne pas être trop éloigné de son NRA...


Retour en haut