Ordi-Senior
Pour les... juniors en informatique personnelle !



Image illustrant Organisation détaillée du disque dur

Organisation détaillée du disque dur





Quand nous conduisons notre voiture, il n'est pas indispensable d'en connaître le fonctionnement interne...
Cependant, avoir un aperçu permet de mieux l'utiliser, et de savoir quoi faire en telle ou telle circonstance !
Il en va de même pour notre ordinateur, et nous allons donc étudier ici comment les données sont stockées dans nos disques durs.

 Page mise à jour le






Au plan physique



Le disque dur est constitué de plusieurs disques égaux, concentriques et superposés, dont chaque face, magnétique, comporte des pistes circulaires, elles mêmes découpées en secteurs. L'ensemble étant entraîné en rotation rapide par un axe central, mu par un moteur tournant à une vitesse pouvant atteindre 10.000 tours par minute. En effet, plus la vitesse de rotation est élevée, moins il faut attendre de temps pour qu'une partie du disque puisse être lue à nouveau.


Une sorte de peigne, comportant autant de têtes de lecture/écriture qu'il y a de faces, se déplace pour pouvoir accéder aux différentes pistes du disque. Ces têtes évoluent à une distance très faible de la surface des pistes, sans jamais les toucher - sauf choc trop violent -. La surface des pistes étant magnétique, la tête émet un champ qui permet d'écrire sur le disque, créant ainsi une sorte de micro aimant local. Pour lire, la tête détecte le très faible champ magnétique émit par ce micro aimant. Ceci explique que les têtes doivent évoluer à une très faible distance de la surface des pistes.



Un secteur a généralement pour taille 512 octets. Mais cette unité étant trop petite, l'unité d'allocation (autrement dit, le plus petit espace adressable) est la grappe (cluster) de 4.096 octets (soit 8 secteurs).



Autrement dit, un fichier ne contenant que par exemple les 26 lettres de l'alphabet, soit 26 octets utiles pour nous, en occupera en réalité 4.096 sur notre disque, soit 4.070 octets non utilisés, mais réservés hélas.


Inversement, un très gros fichier (de plusieurs mégaoctets) occupera un certain nombre de grappes dont la dernière sera peut-être utilisée partiellement comme précédemment. Mais dans ce cas, les octets "perdus" sont quantité négligeable.


Cette taille de grappe ou cluster est donc un compromis.



Important !

Inutile de vouloir retenir tout ceci !
Simplement, se rappeler cette notion de grappe (cluster) au moment de la réorganisation du disque ( cf. Maintenance).
Ceci permet de comprendre pourquoi notre disque peut devenir fragmenté, et pourquoi il faut parfois beaucoup de temps pour le défragmenter !


Au plan logique


Répertoires ou Dossiers


L'espace utilisable de notre disque dur peut être assimilé à une (très) grande armoire vide, sans aucune étagère.
Si nous y stockons beaucoup de choses en l'état (sans étagères ou autres divisions comme tiroirs), il ne sera pas très pratique d'accéder facilement et rapidement à tel ou tel objet.

De même que notre étagère sera beaucoup plus fonctionnelle avec des étagères, notre disque dur sera beaucoup mieux ordonné et pratique avec des subdivisions.

Ces subdivisions, ce sont des répertoires (directories) ou dossiers (folders).

Mais contrairement à une étagère d'armoire, ces répertoires ou dossiers n'ont pas de taille prédéfinie !

Et ils pourront être à leur tour subdivisés en sous-répertoires ou sous-dossiers, et ainsi de suite, dans la limite de la place totale disponible bien entendu.

On parle alors d'arborescence, car nous avons alors un schéma de ce genre, en forme d'arbre (inversé):

Image d'arborescence de répertoires ou dossiers
Exemple d'arborescence de répertoires


Chemin absolu et relatif


On appelle chemin (path) l'énumération des répertoires à parcourir pour accéder à un fichier donné.


Par exemple, si Paul a un fichier qui s'appelle "courses.txt" dans son répertoire Documents, le chemin d'accès à ce fichier est :

racine - Utilisateurs - Paul - Documents - courses.txt, ce qui s'écrit pour Windows :

C:\Utilisateurs\Paul\Documents\courses.txt expression dans laquelle :

  • C: identifie le premier disque dur (les suivants seront D:, E:, etc.)
  • \ (le premier) identifie la racine
  • Utilisateurs, Paul, Documents identifient les réperoires
  • \ (les autres) signifient que ce qui suit est à l'intérieur de ce qui précède.
  • courses.txt est le nom du fichier.

Ce chemin est dit absolu car il donne l'intégralité du parcours depuis la racine.

Si on se trouve dans le répertoire Paul, le chemin du même fichier est simplement :

Documents\courses.txt : C'est un chemin dit relatif à l'endroit où on se trouve.
Vocabulaire
Répertoires et Dossiers sont des synonymes.
Le terme Dossier est plus récent, et tend à supplanter le terme Répertoire.
Mais ils évoquent tous deux exactement la même notion.

Important
Lorsqu'on se trouve à un niveau donné de l'arborescence, donc dans un dossier, on ne 'voit' que les dossiers enfants, pas leur contenu ; on ne 'voit' pas les dossiers parents (niveau supérieur) ni leur contenu.

Conseils


  1. Il faut créer des dossiers plutôt que d'empiler des centaines de fichiers dans un même endroit. (Ex. : photos)
  2. Il faut créer des sous-dossiers chaque fois que cela simplifie le classement, donc les recherches ultérieures. (Ex. : photos qui peuvent être ventilées par années et mois si nécessaire).
  3. Il faut donner des noms significatifs aux dossiers créés, afin de ne pas avoir à visualiser le contenu pour se souvenir de ce qu'on y a mis.
  4. Il ne faut pas non plus, multiplier inutilement les niveaux imbriqués car on finit par s'y perdre !

Dossiers Windows


Pour nous faciliter la vie, Windows met à notre disposition un certain nombre de dossiers, dont il gère à notre place l'accès : nous n'avons pas à nous soucier de l'emplacement réel de ces dossiers, nous n'avons qu'à les utiliser à notre guise.

Citons par exemple :
Notre dossier utilisateur
Il a pour nom, le nom que nous nous sommes choisi pour Windows. Il contient entre autres des dossiers prédéfinis comme notre bureau(desktop), nos contacts, nos documents, etc. Certains de ces dossiers (propres à chaque utilisateur) sont accessibles via des raccourcis directs comme Mes documents (ou Documents), Mes favoris (ou Favoris), Mes Images (ou Images), etc. Physiquement, ce dossier est un sous-dossier de 'Utilisateurs' (Users).


Bibliothèques Windows 7


Nouveauté depuis la version 7, les bibliothèques sont des dossiers spéciaux, qui permettent d'accéder de manière transversale à nos données.

Si, par exemple, nous avons des photos numériques que nous avons placées dans différents répertoires, ainsi :

  1. Disque C:, Dossier Travail, Sous-dossier Photos
  2. Disque C:, Dossier Famille,
  3. Disque D;, Dossier Souvenirs
  4. Disque D:, Dossier Voyages
Accéder à ces photos nécessitera de se déplacer de disque en disque, de dossier en dossier...

Si nous utilisons une bibliothèque appelée "Mes Photos", nous pourrons rattacher à cette bibliothèque ces dossiers, et ainsi, nous pourrons avoir sous les yeux l'ensemble de toutes nos photos réunies en un seul lieu, par un seul et unique accès. Il est possible de rattacher ainsi jusqu'à 50 dossiers à une bibliothèque Windows 7.

Important
Toute modification apportée ici, comme changer le nom d'une photo par exemple, se répercute dans le dossier d'origine de la photo !


Retour en haut