Assurer un bon sommeil chez les seniors : conseils et astuces

18 mars 2024

Le sommeil est essentiel pour le bien-être de tous, mais encore plus lorsqu’il s’agit des seniors. En vieillissant, le corps connaît des changements qui rendent parfois difficile l’établissement d’un sommeil réparateur et régulier. Un sommeil de qualité contribue pourtant à une meilleure santé physique et mentale ainsi qu’à une vie quotidienne plus agréable pour nos aînés. Dans cet article, nous allons explorer différentes méthodes et recommandations pour assurer un bon sommeil chez les seniors.

Les spécificités du sommeil chez les seniors

Comprendre les spécificités du sommeil chez les seniors permet de mieux adapter les solutions proposées. Selon les études, il est normal que la durée totale du sommeil diminue entre 7 et 8 heures avec l’âge. Cependant, cela ne signifie pas nécessairement une diminution de la qualité du sommeil ou un manque de repos. Le sommeil devient juste différent avec les années :

  • Moins de sommeil profond : Avec l’âge, on passe moins de temps dans les phases de sommeil profond, nécessaires au
    renouvellement cellulaire.
  • Réveils nocturnes : Les seniors ont souvent des réveils fréquents pendant la nuit, ce qui peut entraver un bon repos.
  • Somnolence diurne : Sans un sommeil suffisamment reposant la nuit, il est fréquent de ressentir des moments de somnolence au cours de la journée.

Les causes de ces changements sont souvent liées à des facteurs psychologiques, sociaux, médicaux ou environnementaux. Il est donc crucial d’adapter l’environnement et les habitudes pour favoriser un meilleur sommeil chez nos aînés.

Lire aussi:  En quoi consiste un service funéraire ?

Adapter l’environnement de sommeil

Pour assurer un bon sommeil chez les seniors, une première étape consiste à adapter l’environnement de couchage. Le matelas doit être choisi avec soin, en fonction du poids et de la morphologie de chacun. Un matelas trop ferme ou trop mou peut causer des douleurs et gêner le sommeil. Les oreillers doivent également être adaptés, pour éviter les tensions cervicales. Veillez également à ce que la literie soit hypoallergénique et régulièrement lavée pour éviter les allergies et les problèmes respiratoires.

Régulation de la température

La température de la chambre joue un rôle important dans la qualité du sommeil. Une pièce surchauffée ou trop froide peut entraîner des réveils nocturnes. Il est conseillé de maintenir la chambre entre 18 et 20°C. Les vêtements de nuit légers et respirants sont également recommandés pour éviter la transpiration et l’inconfort pendant le sommeil.

Nuisances sonores et lumineuses

Le bruit et la lumière peuvent perturber le sommeil des seniors. Il est donc conseillé d’éviter les appareils électroniques dans la chambre ainsi que les sources de lumière directe comme les réveils lumineux. Des bouchons d’oreilles ou un masque de nuit peuvent être utilisés en cas de besoin.

Développer une routine de sommeil

Établir une routine quotidienne pour le coucher peut également aider les seniors à mieux dormir. Voici quelques conseils :

  • Régulariser les horaires de coucher : Se mettre au lit et se lever aux mêmes heures chaque jour favorise un bon rythme de sommeil.
  • Maintenir une activité physique régulière : Pratiquer une activité physique adaptée à ses capacités pendant la journée contribue à améliorer la qualité du sommeil.
  • Prendre un repas léger le soir : Éviter les aliments trop lourds, acides ou épicés qui pourraient causer des troubles digestifs perturbant le sommeil.
  • Limiter la consommation de caféine : Réduire la consommation de thé, de café, de soda ou de chocolat après 16 heures permet de faciliter l’endormissement.
  • Instaurer un rituel de détente avant le coucher : Lire un livre, pratiquer des exercices de respiration ou écouter une musique douce sont autant d’activités relaxantes favorisant le sommeil.
Lire aussi:  Comment rencontrer l'âme sœur après 50 ans ?

Gérer les troubles du sommeil chez les seniors

Il arrive que des troubles du sommeil nécessitent une consultation médicale pour être traités :

  • L’insomnie : L’impossibilité de s’endormir ou les réveils fréquents pendant la nuit peuvent affecter la qualité du sommeil. La prise en charge peut inclure thérapie comportementale, médication ou soins appropriés.
  • Les apnées du sommeil : Les pauses respiratoires durant le sommeil peuvent entraîner une fatigue diurne et augmenter les risques de problèmes cardiaques. Le traitement dépendra du diagnostic réalisé par un spécialiste du sommeil.
  • Narcolepsie ou hypersomnie : Il s’agit d’un besoin exagéré de sommeil qui se manifeste par des accès incontrôlables de sommeil pendant la journée. Dans ce cas, il est important de consulter un médecin pour obtenir un traitement adapté.

Pour conclure, assurer un bon sommeil chez les seniors demande quelques ajustements au niveau de l’environnement de couchage et des habitudes quotidiennes. La communication entre les seniors et leur entourage ainsi que d’éventuelles consultations médicales permettront d’améliorer la santé globale et le bien-être au quotidien.


Salut moi, c'est Fabrice. Je m'occupe de la rédaction d'articles sur la maison et les nouvelles technologies. N'hésitez pas à me contacter via le formulaire pour toutes questions. Bien à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *