Les démarches pour une prise en charge dentaire optimale

2 octobre 2023

La prise en charge dentier est un sujet essentiel pour de nombreux patients souhaitant bénéficier d’une aide financière pour leurs soins dentaires. Les prothèses dentaires peuvent représenter un coût important pour les personnes ayant besoin de ce type de traitement. Cet article vous guidera à travers les différentes étapes pour obtenir une prise en charge dentaire et vous aidera à comprendre les options disponibles et les conditions requises pour bénéficier de cette aide.

Comprendre la couverture par l’assurance maladie

En France, l’assurance maladie offre une prise en charge partielle des frais liés aux soins dentaires, notamment pour les prothèses dentaires. Il est donc crucial d’en connaître les modalités et le fonctionnement afin de profiter pleinement de ces aides et minimiser les dépenses.

Le remboursement des prothèses dentaires

Le remboursement des prothèses dentaires par l’assurance maladie dépend du type de prothèse dont il s’agit (couronnes, bridges ou autres appareils dentaires) et du matériau utilisé. Voici quelques exemples :

  • Les couronnes métalliques sont prises en charge à hauteur de 75% sur la base du tarif de convention;
  • Les couronnes céramo-métalliques sont remboursées à 70% sur la base du tarif de convention;
  • Les appareils dentaires complets sont pris en charge à hauteur de 65% du tarif de convention.
Lire aussi:  Le yoga, le taichi et le qi gong au service de notre santé

Il est important de noter que les tarifs de convention ne correspondent pas forcément aux tarifs pratiqués par les dentistes. Les démarches pour une prise en charge dentaire optimale sont donc à prendre en compte lors de la consultation de votre praticien.

La liste des actes et prestations remboursables

L’assurance maladie publie une liste des actes et prestations remboursables relatifs aux soins dentaires. Cette liste indique le taux de prise en charge pour chaque type de prothèse dentaire. Vous pouvez consulter cette liste sur le site internet de l’assurance maladie ou demander conseil à votre professionnel de santé.

Compléter sa prise en charge avec une assurance complémentaire

En plus de l’assurance maladie, il peut être nécessaire de souscrire à une assurance complémentaire santé (ou mutuelle) pour obtenir un meilleure prise en charge dentaire et réduire davantage ses dépenses. Cette section vous donnera quelques conseils pour choisir une mutuelle senior adaptée et profiter de toutes les garanties offertes.

Naviguer entre les différentes formules proposées

Les assurances complémentaires proposent généralement plusieurs formules avec des niveaux de garantie variables : certaines d’entre elles s’adressent spécifiquement aux personnes ayant besoin de soins courants tandis que d’autres comprennent des garanties spécifiques pour les patients ayant besoin de prothèses dentaires.

Pour choisir la formule qui convient le mieux à votre situation, il est recommandé de :

  • Comparer les garanties et les tarifs proposés par plusieurs organismes;
  • Etre attentif aux taux de remboursement pour les actes liés à la prothèse dentaire;
  • Considérer vos besoins spécifiques en termes de soins dentaires;
  • Tenir compte de votre budget et de l’impact du coût des cotisations sur celui-ci.
Lire aussi:  Quel appareil auditif choisir ?

Faire le point sur ses besoins en matière de prise en charge dentaire

Avant toute chose, il est essentiel d’évaluer avec précision vos besoins en matière de prise en charge dentaire. Pour cela, il vous faudra prendre en compte :

  1. Votre âge et votre état de santé global;
  2. Les types de prothèses dentaires dont vous pourriez avoir besoin au cours des prochaines années;
  3. Les dépenses prévues pour ces soins (notamment si vous avez déjà consulté un praticien);
  4. Vos ressources financières et votre capacité à assumer une partie des frais non pris en charge par l’assurance maladie et la mutuelle.

Faire ce bilan vous aidera à choisir la formule d’assurance complémentaire la plus adaptée à vos besoins et à optimiser ainsi votre budget santé.

Les aides publiques pour les personnes à faibles revenus

Si vous avez des revenus modestes et que votre prise en charge dentaire est insuffisante, il existe des dispositifs d’aide publique vous permettant de bénéficier de soins dentaires à moindre coût. Voici quelques exemples de ces dispositifs :

La CMU-C (Couverture Maladie Universelle Complémentaire)

La CMU-C est une aide publique destinée aux personnes dont les ressources sont inférieures à un certain plafond. Elle permet de bénéficier d’une couverture complémentaire santé gratuite, incluant notamment la prise en charge des prothèses dentaires.

L’ACS (Aide au paiement d’une assurance complémentaire santé)

L’ACS est accordée sous conditions de ressources et permet aux bénéficiaires de profiter d’une réduction sur le tarif de leur mutuelle. Cette aide peut ainsi faciliter l’accès à une prise en charge dentaire plus complète.

Lire aussi:  Bien vivre avec la maladie d'Alzheimer

Le PASS (Permanences d’Accès aux Soins de Santé)

Les PASS sont des dispositifs présents dans certains hôpitaux publics et offrent des consultations gratuites ou à tarifs modérés aux patients sans couverture sociale ou avec de faibles ressources.

En conclusion, une bonne préparation et une connaissance approfondie des différentes options disponibles en terme de prise en charge dentaire vous aideront à minimiser vos dépenses liées aux prothèses dentaires et autres soins dentaires. Les démarches pour une prise en charge dentaire optimale sont donc essentielles pour préserver votre santé bucco-dentaire sans peser trop lourdement sur votre budget.


Je m'appelle Daniel et je vous souhaite la bienvenue sur Ordi-senior. Je publie régulièrement des articles sur la partie finance et voyage du site : Mes deux grandes passions ! À bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *