Bing – l’autre moteur de recherche

4 janvier 2017

Bing est un moteur de recherche de Microsoft. Il a été lancé en juin 2009 en version bêta pour succéder à Live-Search. Le 27 janvier 2012, Bing a atteint son statut final. Le site ne mise pas uniquement sur une simple fonction de recherche, mais tente de transmettre des informations utiles sur des thèmes choisis grâce à une image d’arrière-plan qui change chaque jour. Les images de Bing montrent entre autres des espèces animales menacées d’extinction, des paysages et des objets architecturaux.
Bing permet de lancer des recherches sur différents thèmes. Le moteur de recherche permet d’afficher des images, des vidéos, des actualités et également des lieux dans le service de cartographie intégré Bing Maps. Microsoft exploite la recherche shopping avec le portail Ciao qu’elle a acheté. En mai 2011, Microsoft a préparé le lancement d’un autre service. Avec Bing Streetside, l’entreprise a publié son propre service de géodonnées fin 2011. Pour ce faire, des voitures équipées de caméras ont sillonné la France pendant des semaines pour réaliser des images à 360 degrés.

En mai 2012, le moteur de recherche a été remanié avec un nouveau design. Depuis, l’accent est mis sur l’intégration des réseaux sociaux. Depuis, les résultats qui ont été évalués positivement dans les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Quora, Foursquare, LinkedIn, Google+ ainsi que d’autres services sont affichés dans une barre de recherche séparée. Le nouveau design n’est actuellement disponible qu’aux États-Unis. Le service de médias sociaux Klout a également été intégré en septembre 2012. Ce service permet d’afficher de manière ciblée les personnes qui, selon lui, s’y connaissent particulièrement bien dans un domaine donné.

La stratégie derrière Bing


Microsoft a lancé Bing le 1er juin 2009. L’objectif du moteur de recherche est avant tout d’attaquer le leader du marché, Google. Depuis le 29 juillet 2009, Yahoo et Microsoft travaillent ensemble. Yahoo a ainsi intégré la recherche de Bing dans son propre site Internet. En 2010, Microsoft occupait la troisième place des moteurs de recherche les plus utilisés après Yahoo et Google.

La stratégie offensive de Microsoft en matière de médias sociaux a débuté le 13 octobre 2010. Celle-ci a débuté avec l’annonce d’un partenariat étroit avec le réseau social Facebook. L’évaluation par les utilisateurs des contenus des pages Internet à l’aide du bouton « J’aime » a été prise en compte dans les résultats de recherche. Au début, cette fonction n’était disponible que pour les utilisateurs américains, mais elle a été étendue à la France.

Lire aussi:  Les moteurs de recherche

En juillet 2011, Microsoft a conclu avec Bing une coopération avec le moteur de recherche chinois Baidu. Depuis, le moteur de recherche traite toutes les requêtes de recherche en anglais effectuées via Baidu. La technologie de Bing traite environ 10 millions de requêtes anglophones par jour. De même, une intégration de Bing a eu lieu avec le redémarrage du système d’exploitation mobile de Microsoft, Windows Phone, auparavant Windows Mobile. La touche droite des trois touches intégrées dans les appareils Windows Phone permet de lancer la recherche Bing sur les appareils.

Le nom de Bing


Lorsque Microsoft testait encore le moteur de recherche Bing en interne, le moteur de recherche répondait au nom de Kumo. Ce terme d’origine japonaise se traduit par araignée ou nuage. Le nom faisait probablement allusion à la recherche sur Internet et à la collecte de nombreuses sources Internet. Microsoft a finalement opté pour le nom Bing, car l’entreprise estime qu’il est facile à retenir. En outre, le nom est très facile à épeler et sera facilement trouvé par tous les utilisateurs dans le monde entier.

De même, Microsoft a pris en compte le terme « bingo » lors du choix du nom de Bing. Ce terme est utilisé en Amérique, entre autres, lorsque l’on retrouve quelque chose que l’on croyait perdu depuis longtemps. Le nom « Bang » a également été évoqué avant la publication du site. En interne, le nom Bing aurait également été utilisé pour des plaisanteries. Le Guardian rapporte ainsi que des développeurs de logiciels ont déduit le nom Bing de « Bing is not Google ».

Fonctions du moteur de recherche


Outre le fond d’écran qui change tous les jours, Bing propose également d’autres fonctionnalités qui peuvent être utilisées. Ainsi, il existe une page vidéo spécialement optimisée pour les navigateurs compatibles HTML 5, qui est utilisée pour certaines occasions. Sur la page d’accueil, outre l’image, quatre requêtes de recherche différentes correspondant au thème sont affichées. En cliquant dessus, l’utilisateur accède à la page de résultats du terme en question.

Lire aussi:  Comprendre Internet

Dans la colonne de gauche de la page, on trouve une navigation. Celle-ci affiche entre autres sur les pages de résultats des requêtes de recherche apparentées ainsi que des requêtes de recherche plus prioritaires. Comme chez son concurrent Google, Bing n’a pas seulement des pages principales dans son index. Si le terme de recherche souhaité apparaît également sur des sous-pages, ces sous-pages sont également affichées de manière groupée sous la page principale. Grâce à la « vue étendue », il est possible de prévisualiser les pages sans avoir à y accéder directement. En outre, le moteur de recherche présente aux entreprises des données de contact importantes.

Outre les fonctionnalités de l’interface, Bing propose également des fonctionnalités média. Sur l’affichage de la page de résultats de la recherche vidéo, les vidéos sont ainsi présentées dans un petit aperçu. Si le curseur de la souris passe sur une vidéo, la lecture du média démarre directement, sans qu’il soit nécessaire de surfer sur la page de la vidéo.

La recherche d’images est accompagnée d’un défilement infini. Il est possible de faire défiler les images sans avoir à cliquer sur une autre page. D’autres fonctions se trouvent dans les paramètres de priorisation de certains contenus. Pour les images, les contenus peuvent être classés par taille, rapport d’aspect, résolution et source.

Bing propose également ce que l’on appelle les réponses instantanées. Lors de la saisie de certaines demandes, des indications ciblées sont présentées dans Bing. Cela fonctionne par exemple avec des résultats d’événements sportifs, des conversions d’unités, des calculs mathématiques, des informations sur la santé ou encore des traductions.

Le moteur de recherche présente également des informations locales. Les informations actuelles sur la météo, le trafic, les personnes, les entreprises ou encore les critiques de restaurants peuvent être directement consultées en effectuant une recherche sur Bing.

Programmes d’utilisation de Bing


Bing ne peut pas seulement être utilisé directement via l’interface utilisateur sur la page Internet. De nombreux programmes supplémentaires permettent d’accéder à Bing directement depuis le navigateur ou à l’aide de logiciels supplémentaires. Le moteur de recherche est intégré dans Windows Live et la barre d’outils MSN. En outre, différents gadgets Bing peuvent être installés sur un ordinateur Windows. Il s’agit notamment du gadget Windows Sidebar et du gadget Bing Maps, qui permet d’afficher le trafic dans différentes villes américaines.

Lire aussi:  La touche Del : Ou se trouve-t-elle et à quoi sert elle?

Pour Windows 7, il existe également un programme, Bing Desktop, qui permet d’effectuer des recherches via le fournisseur. Un plug-in Firefox est également disponible. Pour les systèmes d’exploitation Windows RT et Windows 8, Microsoft a publié une application Bing qui permet d’effectuer des recherches via l’interface utilisateur moderne (Modern UI). Cette interface est également optimisée pour les tablettes équipées de ces systèmes.

Microsoft a publié d’autres outils spécialement conçus pour Internet Explorer. Les accélérateurs permettent de déclencher directement à partir d’une page Internet une traduction à l’aide de Bing, la recherche d’une adresse ou même d’un produit dans le navigateur. Pour la météo, les dernières nouvelles du marché boursier et le trafic, il existe en outre des tranches de web spéciales qui peuvent être utilisées via Internet Explorer.

Critique du moteur de recherche Bing


Microsoft a été critiqué à plusieurs reprises pour Bing. L’une des critiques portait sur la censure du moteur de recherche en Chine à la demande du gouvernement chinois. Depuis, tous les résultats de recherche en chinois simplifié sont censurés dans le monde entier.

Une autre critique porte sur la copie des résultats de recherche de Google. Microsoft aurait, via la barre d’outils Bing et Internet Explorer, transféré en 2010 les résultats de recherche de Google sur certaines requêtes vers ses propres serveurs et les aurait analysés. Google a vérifié les faits en effectuant des recherches ciblées avec la barre d’outils Bing ou Internet Explorer. Si la fonction « Pages recommandées » était activée via la barre d’outils Bing, Bing fournissait après quelques semaines les mêmes résultats que le concurrent de Google. Pour vérifier précisément cet état de fait, Google s’est contenté d’utiliser des requêtes de recherche qui n’avaient en soi aucun sens. Microsoft s’est exprimé sur la critique : l’entreprise n’a pas copié les résultats de recherche. En réalité, les données utilisées pour les résultats de recherche proviennent des utilisateurs de Bing. Microsoft évalue de manière ciblée l’utilisation de la barre d’outils Bing et d’Internet Explorer. L’entreprise utilise son propre algorithme pour améliorer les résultats de recherche.

Article Categories:
Internet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *