Comprendre et choisir les meilleurs matériaux isolants phoniques

30 mars 2022

Que vous cherchiez à bloquer les bruits provenant de la rue ou à minimiser les sons qui traversent les murs partagés. Vous allez devoir investir dans des matériaux isolants phoniques.

Il existe différents types de matériaux d’isolation sur le marché. Avec un tel choix, il peut être difficile de déterminer les types dont vous avez réellement besoin pour insonoriser votre espace. Pour vous aider dans votre quête de compréhension des matériaux isolants phoniques, nous avons dressé une liste des matériaux les plus courants.

Comment fonctionnent les matériaux isolants phoniques ?

Votre choix de matériaux dépendra de votre utilisation spécifique. Par exemple, pour isoler une salle de concert, on utilisera des techniques d’absorption du son pour améliorer l’acoustique de la pièce. Dans le cas d’une chambre à coucher, on pourra sceller les interstices et bloquer les voies aériennes pour empêcher la transmission des bruits.

Il existe quatre façons principales d’insonoriser un espace :

  • L’ajout de masse ;
  • L’amortissement ;
  • Le découplage ;
  • L’absorption.

Le moyen le plus simple pour isoler un espace ou une structure du son est d’y ajouter de la masse ou de la densité. Plus une chose est dense, plus les ondes sonores ont du mal à la pénétrer. En utilisant différentes épaisseurs et densités, vous pouvez donc réduire efficacement les sons.

Tandis que l’amortissement consiste à dissiper les ondes sonores et les vibrations avant qu’elles n’aient la possibilité de s’accumuler et de produire du son.

Lire aussi:  Les meilleurs appareils électroménagers high-tech

De plus, il est important de se rappeler que les ondes sonores ne sont rien d’autre que de l’énergie vibrationnelle. En conséquence, le son se propage tant qu’il existe un chemin à suivre.

Les types de matériaux isolants phoniques

Les différents matériaux ont des effets différents sur le bruit. Le matériau que vous utilisez dépend fortement des objectifs que vous essayez d’atteindre.

Panneaux acoustiques

L’installation de ces panneaux est l’un des moyens les plus simples pour une bonne isolation phonique. Les panneaux acoustiques s’installent sur la surface d’un mur. Ils sont souvent fixés aux cadres ou à des panneaux durs.

En général, les panneaux acoustiques sont fabriqués à partir d’un matériau de mousse acoustique destiné à capturer et à étouffer les ondes sonores.

Peinture isolante phonique

Plutôt que d’accrocher une barrière acoustique sur un mur, il est possible de simplement le peindre.

Le revêtement acoustique, également appelé peinture antibruit, est un type de peinture à base d’eau conçue spécifiquement pour entraver le transfert des ondes sonores.

Sous-couche acoustique

Demandez à n’importe quel installateur de revêtements de sol et il vous dira que la sous-couche est aussi importante que le matériau de revêtement de sol lui-même.

Il en va de même pour l’insonorisation. Une bonne sous-couche de revêtement de sol permet d’absorber les bruits entre les étages, d’atténuer les bruits de pas et les chutes d’objets.

Matelas acoustiques

L’une des façons les plus efficaces d’insonoriser une pièce ou un espace est d’utiliser un isolant acoustique.

Cet isolant ressemble à l’isolation thermique en fibre de verre, mais il est généralement fabriqué à partir de laine minérale. Ils s’installent de la même manière, ce qui rend nécessaire l’utilisation de murs à montants nus.

Lire aussi:  Quel est l'isolant le moins cher ?

Pour cette raison, il est préférable de planifier à l’avance et d’isoler les murs pendant la construction ou la rénovation.

Traitement des fenêtres

Peu importe la qualité de l’isolation des murs si les fenêtres ne sont pas équipées d’un isolant acoustique.

L’insonorisation des fenêtres permet de bloquer les bruits indésirables, de réduire la lumière du soleil et d’aérer un peu la pièce. Ils empêchent également les sons provenant de l’intérieur d’une pièce de rebondir sur le verre et de créer une réverbération ou des échos.

Vinyle chargé en masse

C’est le meilleur moyen d’ajouter de la masse à un mur, à un plancher ou à un plafond existant. Nous avons déjà vu précédemment que vous pouviez créer une barrière solide pour les ondes sonores en introduisant une masse très dense sur le mur ou la barrière existante.

Quel matériau isolant phonique choisir ?

Il est bon d’avoir une idée de la puissance sonore qu’il faudra bloquer avant de commencer.

En utilisant ces matériaux, vous allez certainement minimiser le bruit, mais le degré d’insonorisation dépend totalement du type de matériau et de la manière dont vous procédez. Certains produits sont parfaits pour une application après la construction, d’autres sont meilleurs pendant la construction ou pendant les rénovations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.