Nettoyage après décès : quelles mesures sanitaires et de sécurité ?

1 février 2024

La disparition d’un être cher est une période difficile et bouleversante. Dans certains cas, il faut parfois entreprendre le nettoyage de l’endroit où le décès a eu lieu. Cette mission peut paraître traumatisante, mais est indispensable afin de garantir la sécurité et la santé de tous les occupants du lieu. C’est pourquoi il est conseillé de confier cette tâche à des spécialistes du domaine. Zoom sur les mesures sanitaires et de sécurité dans le cadre du nettoyage après décès.

Les protocoles de désinfection pour assurer un environnement sûr et propre

Avant de débuter, les experts du nettoyage après décès analysent les lieux afin de déterminer l’étendue des dégâts et de planifier l’intervention. Cela passe par la détection des zones infectées et la prise en compte des risques sanitaires.

Les objets et les matériaux contaminés, comme les habits, les tissus, les meubles et autres éléments trouvés sur le lieu du décès, sont éliminés, ce qui permet de réduire au minimum le risque de propagation des contaminants. Ensuite, les surfaces touchées sont nettoyées et désinfectées à l’aide de produits spéciaux.

La désinfection de l’espace intérieur est une étape essentielle du processus de nettoyage après décès. Elle permet en effet de supprimer les bactéries, les virus et autres agents pathogènes qui pourraient se trouver sur les surfaces. Comme on peut le voir sur cette page, elle est réalisée avec des produits dédiés contenant des substances antimicrobiennes, comme des désinfectants, de l’eau oxygénée ou d’autres solutions adaptées.

L’équipement de protection individuelle, indispensable pour les intervenants dans le nettoyage post-décès

Après le décès, les toxines présentes dans le système digestif se dispersent dans l’environnement, ce qui rend l’espace insalubre. Dans le cas d’une mort sanglante, la présence d’une grande quantité de sang peut représenter une réelle menace pour les occupants. En effet, diverses recherches ont prouvé que 2 personnes sur 10 exposés à un cadavre ensanglanté présentent des signes d’hépatite B ou C ou d’infections sexuellement transmissibles telles que la syphilis ou le VIH.

Lire aussi:  Les meilleurs appareils électroménagers high-tech

La société de nettoyage après décès dispose de professionnels qualifiés et expérimentés. Afin de garantir le respect d’un protocole rigoureux et d’éviter toute contamination, ceux-ci sont dotés de combinaisons, de gants, d’équipements de protection individuelle, de masques, de sur-chaussures et de lunettes de protection.

combinaison produits nettoyage désinfectant suite décès

Gestion des risques biologiques et chimiques dans le nettoyage post-décès

Le domaine du nettoyage après décès comporte de nombreux risques biologiques. Si vous vous trouvez face à un accident, un crime violent ou la découverte d’un décès ou d’un suicide, il y a un risque biologique et nous vous conseillons de contacter des professionnels pour le nettoyage. Les risques biologiques comprennent notamment les substances d’origine organique telles que le sang, les liquides corporels et les agents pathogènes présents dans l’air.

La tâche de nettoyer les lieux de décès exige par conséquent l’utilisation de méthodes, de produits et d’équipements spécifiques. Il est impératif pour les prestataires de respecter les réglementations en matière de manipulation, de stockage et de disposition des matériaux à risque biologique pour un nettoyage approfondi.

Après l’arrivée sur les lieux, une première évaluation est réalisée par l’entreprise de nettoyage après décès grâce à un traitement chimique pour désinfecter et éliminer les résidus dangereux. Elle crée également un espace sécurisé ou une zone de contrôle pour gérer les entrées et les sorties au niveau de la zone contaminée. Les objets irrécupérables sont retirés et les dommages visibles sont nettoyés. Les équipes continuent à nettoyer en profondeur en dessous et autour de la zone en enlevant chaque couche du sol ou du mur et en effectuant des tests.

Lire aussi:  Petit tour d'horizon de l'aide à domicile en France aujourd'hui

En plus d’être complexe, le nettoyage après décès implique également de prendre en compte les occupants ou propriétaires du logement. Il existe de nombreuses exigences professionnelles dans le domaine du nettoyage à risque biologique. Les spécialistes en nettoyage après décès possèdent des compétences relationnelles nécessaires pour compatir avec les proches tout en accomplissant leur mission.

Réglementations et normes en vigueur pour le nettoyage après décès

En France, il existe des réglementations légales en termes de nettoyage et de désinfection après décès. Les prestataires doivent ainsi respecter certaines normes liées à la sécurité et au bien-être. Par conséquent, vous devez vous assurer que la société choisie utilise les équipements de protection individuelle nécessaires. En outre, les produits de désinfection utilisés doivent être homologués. Enfin, vérifiez qu’elle possède une certification.

Si vous recherchez une société de nettoyage après décès, vous avez plusieurs options. Vous pouvez solliciter l’aide de votre entourage ou effectuer des recherches sur Internet. Étant donné qu’il y a certainement plusieurs prestataires dans votre zone géographique, il serait préférable de vérifier les avis en ligne avant de vous décider. Grâce à cela, vous obtiendrez non seulement des informations sur la qualité des services, mais vous aurez également un aperçu sur la réputation de chaque expert. Si vous optez pour une entreprise réputée et qualifiée, vous pourrez bénéficier d’une intervention professionnelle et d’une désinfection conforme aux normes en vigueur.


Salut moi, c'est Fabrice. Je m'occupe de la rédaction d'articles sur la maison et les nouvelles technologies. N'hésitez pas à me contacter via le formulaire pour toutes questions. Bien à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *