Un animal de compagnie, bon pour la santé des seniors

9 mars 2022

A l’heure où sonne la retraite, vos enfants ont généralement pris leur envol. Vous vous retrouvez en couple ou seul et pour combler le vide, un animal domestique est souvent le bienvenu. Les bienfaits de cette présence sont reconnus par celles et ceux qui ont sauté le pas et qui donnent plein d’amour à ces petites boules de poil. Quelques témoignages.

Albert, 57 ans, divorcé

« Il y a 2 ans, j’ai dû arrêter de travailler suite à un souci de santé. Mon fils de 18 ans étant parti vivre à Paris pour poursuivre ses études, je me suis pris d’affection pour un petit chien proposé par un voisin qui lui partait à l’étranger. Très joueur, cet animal a de suite mis la joie de vivre dans mon quotidien. Je suis passé du statut esseulé presque dépressif à celui de quelqu’un qui éduque, qui se sent utile. Les sorties quotidiennes dans les parcs environnants m’ont permis de créer des liens avec les autres propriétaires de chien. Que du positif. »

Marianne, 70 ans, mariée

« Mon époux et moi avions vu partir un à un nos enfants et lorsque notre benjamine s’est mariée, nous avons décidé d’adopter un chien. Etant donné notre âge, nous avons opté pour un chien de petite taille. Nos journées sont ponctuées de moments de bonheur et sa présence nous rassure. Il a fallu imposer avec fermeté quelques règles qu’il a très vite compris. Les promenades avec lui nous permettent de pratiquer une activité physique journalière qui nous fait le plus grand bien. »

Bernard, dont le papa, 78 ans particulièrement est attaché aux animaux

« Mon père a dû subir une opération de la hanche et a expressément demandé lors de sa rééducation fonctionnelle d’être assisté par un animal, un de ses préférés, le cheval. En effet, la zoothérapie, qui consiste à prodiguer des soins en présence d’un animal l’a toujours attiré et ce fut un succès. Accompagné par un zoothérapeute qui a une formation préalable de kinésithérapeute, il a pu caresser, brosser, s’occuper du cheval tout en faisant des exercices de marche. Il a pu reprendre ses activités assez rapidement ».

Lire aussi:  Tuto : Fabriquer un arbre à chat géant

Seniors, aussi bien à domicile qu’en milieu médical ou dans une maison de retraite, sachez donc qu’un animal  peut transformer progressivement votre quotidien, en améliorant les relations avec les autres, en réduisant le stress, bref en voyant la vie avec beaucoup plus d’optimisme.

Quel animal domestique pour les séniors ?

L’animal domestique est un excellent compagnon qui comblera la solitude du senior. Cependant, il est primordial de bien choisir en fonction de ses besoins, de son état de santé et de son mode de vie. En général, le choix va se faire entre un chien et un chat ou encore un oiseau.

Quelques conditions avant d’adopter

L’animal de compagnie a des besoins spécifiques et la présence de son maître ou d’un dog sitter est indispensable. Si vous avez décidé de bien profiter de votre retraite en voyageant ou en multipliant vos activités divertissantes et culturelles, il est préférable de ne pas en adopter. En effet, votre compagnon risque de rester seul et d’être malheureux. Par contre, si vous avez un mode de vie sédentaire, vous pouvez choisir un animal en fonction de ce mode de vie.

 Bien choisir

Si vous avez encore toutes vos facultés physiques et que vous ne présentez aucune perte d’autonomie, vous pouvez choisir un chien de petite taille en sachant que les femelles sont, en général, moins agressives. Vous devrez consacrer à votre chien du temps pour jouer et pour les balades quotidiennes qui constitueront, pour vous, un excellent exercice.

Lire aussi:  Le bon dog-sitter - Ce qu'il faut rechercher dans la garde de chiens

Si vous être partiellement dépendant, optez plutôt pour un chat. Affectueux, joueur et propre de nature, il est beaucoup plus indépendant et n’a pas besoin de promenade.

Les oiseaux sont également appréciés parce qu’ils ne nécessitent pas trop de soins et leur compagnie est agréable.

Ceux qu’il faut éviter

Ne prenez pas de chiens de grande taille ni d’animaux agressifs pour éviter les accidents pouvant occasionner une perte d’autonomie. Les reptiles et les poissons ne sont pas conseillés parce qu’ils ne témoignent pas assez de tendresse et d’affection. Les rongeurs (lapins, hamsters…) ne conviennent pas : leur cage doit être régulièrement nettoyée, en plus, ils ne vivent pas très longtemps et leur décès peut profondément vous affecter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.